Menu Fermer

Les étudiants du Crous

Dans le cadre du partenariat de la MJC Ponts Jumeaux avec le Crous Toulouse-Occitanie afin de favoriser l’implication des étudiant.e.s dans la vie culturelle locale, nous sommes ravi.e.s de vous présenter les trois premiers.ères lauréat.e.s du concours de nouvelles organisé par le Crous. En 2021, ce concours de nouvelles avait pour thème « 2050».

Le groupe d’étudiant.e.s lauréat.e.s a également été invité à créer ensemble une écriture collective sur le thème de l’engagement spécialement dédiée aux 7émes Rencontres du Papier et du Livre “Récit pour un engagement citoyen”. A découvrir bientôt en podcast !

Interview d’Hermine Urvois, 1er prix régional du concours de nouvelle du CROUS avec “Vendée globe”

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Hermine, j’ai 24 ans, un mari, deux fillettes, un bébé dans le ventre, et quatre poules ! J’ai terminé ma licence d’histoire l’année dernière par correspondance, au Mirail, entre grossesses et accouchements… Je suis passionnée d’histoire et plus particulièrement d’histoire médiévale. Je joue du violon, je suis un rat de bibliothèque, et je suis une ardente supportrice du XV de France.

Comment êtes-vous arrivée à l’écriture ?
C’est vraiment le concours du CROUS qui m’a « lancée » : jusque-là, j’avais écrit quelques bonnes rédactions au collège (avant de passer aux dissertations bien moins amusantes du lycée et de la fac), deux contes de Noël, que je n’avais jamais pris le temps de travailler, et quelques poèmes pour ma famille. Une très bonne amie qui a déjà gagné des concours m’a demandé de lui corriger sa nouvelle ; cela m’a donné envie de tenter ma chance moi aussi, d’autant que cette année, j’avais plus de temps.

De quoi parle votre nouvelle ?
L’année dernière a eu lieu la grande course à la voile autour du monde du Vendée Globe. Nous l’avons suivie de très près avec toute ma famille ; cela m’a inspirée pour ma nouvelle, surtout que j’ai eu plusieurs fois la chance de faire de la voile. Mon histoire parle de deux amis, skippers tous les deux, qui préparent cette course en 2050. Ils viennent de deux mers très différentes, l’Atlantique pour l’un, la Méditerranée pour l’autre. Mais leur passion de la voile et des embruns, et la fraternité des marins les unissent, malgré leur rivalité au sein de la course.

Quels sont vos futurs projets d’écriture ?
Pour l’instant, je n’ai pas vraiment de projet concret, mais plusieurs idées néanmoins qui donneront sûrement lieu dans les prochains mois à d’autres nouvelles. J’aimerais bien tenter d’autres concours et retravailler ce que j’ai déjà écrit.

Découvrez sa nouvelle

Interview de Noélie Lemaire, 2ème prix régional du concours de nouvelle du CROUS avec “Kitten War”

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelles Noélie Lemaire, je suis étudiante en deuxième année de LEA. Je suis une personne rêveuse qui est constamment à la recherche du beau.

Comment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

J’ai toujours trouvé les mots jolis. Ils ont tous leur propre personnalité et selon le sens de la phrase ils peuvent véhiculer des idées et des images tellement différentes. Ce n’est pas toujours facile de trouver le mot juste, celui qui exprime exactement l’idée souhaitée. J’ai beaucoup d’imagination alors j’ai commencé à écrire mes pensées et mes idées. Je trouvais cela beau la manière dont je m’appropriais les mots pour raconter des choses. On m’a rapidement encouragée en disant que je savais trouver les mots et j’ai continué par plaisir.

De quoi parle votre nouvelle ?

J’aimerais participer à nouveau au concours régional du CROUS 2022. En parallèle,  je vais continuer à écrire de petites nouvelles et peut-être me lancer dans un projet plus grand par la suite. Je ne sais pas, je verrai selon l’inspiration du moment.

Quels sont vos futurs projets d’écriture ?

Pour vous faire un bref résumé c’est l’histoire d’un protagoniste qui constate que partout dans le monde il y a des apparitions inexpliquées de chatons mais le meilleur moyen de le savoir reste de la lire 😉

Découvrez sa nouvelle

Interview de Pierre Favary, 3ème prix régional du concours de nouvelle du CROUS avec “Avenir radieux”

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Pierre Favary, 22 ans, en quatrième année informatique et réseau à l’INSA de Toulouse (section musique-études, je joue de la clarinette).

Comment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

C’était la deuxième fois seulement que j’écrivais depuis les productions d’écrit en cours de français, la première fois étant ma participation au concours de l’an dernier. J’ai toujours rêvé d’écrire un (des ?) roman(s) et cela me semblait une bonne occasion pour me pousser à écrire. J’ai ensuite reçu un mail m’annonçant que j’avais obtenu un prix d’encouragement, j’ai donc récidivé, et me revoilà !

De quoi parle votre nouvelle ?

Ce n’est pas l’interprétation la plus originale du thème donné (‘2050’) mais c’est l’histoire qui m’inspirait le plus : elle raconte le test d’un avion-fusée qui se passe mal, et la chute de sa pilote dans une contrée qu’elle ne reconnaît pas…
Entre nous je ne suis pas satisfait de la gestion de la fin mais j’ai eu beaucoup de mal à alléger suffisamment pour rentrer dans la limite de mots, j’espère que cela ne vous empêchera pas d’apprécier votre lecture.

Quels sont vos futurs projets d’écriture ?

Participer au concours de cette année bien sûr, j’ai déjà des idées ! Et j’en ai beaucoup d’autres rassemblées pour peut-être un jour une histoire plus longue…, mais ce n’est pas pour avant quelques années.

Découvrez sa nouvelle

Le comédien Dominique Taillemine et Luis Mendez de Mem’Audio nous ont concocté de superbes podcasts autour des trois nouvelles lauréates, départ immédiat vers 2050 !